Publication

15 décembre 2016

Etude d'approvisionnement énergétique et d'identification du potentiel en énergies renouvelables et de récupération sur le Pays de Saint-Omer

Dans le cadre du Plan Climat du Pays de Saint-Omer, une étude a été réalisée pour poser les bases d’une stratégie énergétique. Cette étude a permis d’établir un état des lieux des consommations énergétiques du territoire par secteur d’activité et par type d’énergie, de la capacité d’accueil des réseaux d’électricité et de gaz et de faire un bilan de la production d’énergies renouvelables et de récupération. Cette première phase a permis de mettre en évidence que si les consommations en électricité du territoire sont compensées à 68.5%* par une production locale d’énergie renouvelable, seul 0.8%** de la consommation de chaleur du territoire est compensé par une production locale renouvelable.
Les gisements d’énergies renouvelables et de récupération ont ensuite été estimés à partir des ressources physiques disponibles sur le territoire et les contraintes techniques liées à leur exploitation. Plusieurs gisements potentiellement exploitables permettant de diversifier le mix énergétique du territoire ont ainsi été mis en évidence. Par ordre d’importance ces gisements sont:
- La méthanisation des boues de station d’épuration, des effluents d’élevage et des déchets de l’agriculture, des collectivités et de l’industrie agroalimentaire pour produire du biogaz et l’injecter dans le réseau, le valoriser par cogénération en chaleur et électricité ou sous forme de carburant pour les véhicules.
- La géothermie très basse énergie pour chauffer les bâtiments neufs ou ayant fait l’objet d’une rénovation lourde.
- Le solaire photovoltaïque sur les espaces en friches, les parkings et les zones d’activités est également intéressant.
- La récupération de chaleur fatale industrielle pour la réutiliser dans les process industriels ; le surplus peut ensuite être distribué par un réseau de chaleur aux bâtiments alentours.
- Le bois énergie issu des forêts et des haies bocagères du Pays peut répondre aux besoins de chauffage des exploitations agricoles, des logements et des équipements publics en milieu rural via entre autre des mini réseaux de chaleur.
- Le solaire photovoltaïque et thermique sur les toits des bâtiments en complément.
Les opportunités et les freins de développement de chacune de ces filières énergétiques ont ensuite été mis en évidence.
* en moyenne annuelle
** en moyenne annuelle

Fermer

Cookie

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.