Publication

01 juin 2017

L’évolution de l’occupation du sol entre 2005 et 2015

Afin d’assurer le suivi de la consommation foncière, le Conseil Régional fournit depuis 1998 un Mode d’Occupation des Sols (MOS) dont le dernier millésime date de 2009. L’actualisation de ces données permet d’observer sur le long terme les dynamiques foncières, notamment le phénomène d’artificialisation des sols.
En lien avec les territoires de SCOT, la Région a entrepris la production d’un nouveau MOS Nord-Pas-de-Calais dont les données seront disponibles en 2018.
Afin de présenter une analyse plus récente de la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers dans les Schémas de Cohérence Territoriale et Plans Locaux d’Urbanisme en cours sur son périmètre, l’Agence d’Urbanisme et de Développement Pays de Saint-Omer – Flandre Intérieure a mené, en complément, un travail d’actualisation du MOS.
Cet observatoire retrace à l’échelle des SCOT du Pays de Saint-Omer et de la Flandre Intérieure, ainsi que des EPCI qui les composent, l’évolution de l’occupation des sols entre 2005 et 2015.
Durant cette période, 2.001 ha ont été artificialisés et 854 ha boisés sur le périmètre d’intervention de l’Agence, au détriment principalement des prairies et espaces cultivés qui ont reculé de 2.941 hectares.

Fermer

Cookie

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.