Publication

26 juin 2018

Vulnérabilité et précarité énergétiques en Flandre Intérieure

« Est en situation de précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat. »
C’est dans ces termes que la loi portant engagement national pour l’environnement du 10 juillet 2010, dite « Grenelle 2 », a donné une définition de la précarité énergétique toujours utilisée comme référence aujourd’hui. Les situations de précarité énergétique trouvent donc leur origine dans la combinaison de trois facteurs qui seront développés dans un premier temps : augmentation du coût de l’énergie, fragilité des ménages et faible qualité thermique des logements.
La précarité énergétique peut avoir des conséquences multiples pour les ménages concernés (dégradation de l’état de santé, difficultés liées à l’emploi et au cursus scolaire, désocialisation…) qui seront abordées dans un second temps, avant de se concentrer sur les réponses apportées par les collectivités et associations face à cet enjeu majeur à la croisée des politiques de l’habitat, sociales, énergétiques, sanitaires, économiques…

Fermer

Cookie

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.