Publication partenaire

19 October 2020

Cahier Urba8 n04 : LES SYSTÈMES TERRITORIAUX DES HAUTS-DE-FRANCE : UNE NOUVELLE LECTURE DU TERRITOIRE RÉGIONAL

Aujourd’hui, ni la ville ni la métropole ne racontent plus les dynamiques territoriales. Dans un monde dominé par l’échange, un changement de perspective dans les savoir-faire et savoir-penser est nécessaire car les mutations territoriales questionnent le sens même d’espaces urbains et métropolitains définis dans des périmètres trop restreints.
Nous sommes entrés dans l’ère des territorialités mobiles et des sociétés en réseaux. Seule une approche relationnelle des espaces permet d’intégrer, dans les stratégies de développement et d’aménagement, les transformations qui traversent aujourd’hui les territoires. Dans cette perspective, les territoires doivent être pensés en termes d’interdépendance et d’articulation et non plus en termes de répartition et de localisation. Cela permet de prendre toute la mesure du fait qu’un territoire, une ville, joue avec les autres territoires et non pas contre, dans la proximité mais également dans la connexité avec des territoires plus lointains.
L’espace-réseau permet d’interpeller les dynamiques territoriales en général, la mondialisation et la métropolisation, par des stratégies qui mettent l’accent sur la connexion, la réciprocité, la complémentarité au lieu d’une focalisation sur l’accumulation des populations et des équipements, le principe hiérarchique et la concurrence.
Les relations et interactions entre les territoires de la Région Hauts-de-France sont un objet de travail partagé des huit agences de développement et d’urbanisme qui constituent le réseau Urba 8. Les analyses menées en commun viennent en appui de la mission d’accompagnement des collectivités et des acteurs dans la compréhension du fonctionnement de leurs territoires. Elle doit être renouvelée au rythme de l’évolution du territoire. L’étude dont la synthèse est présentée ici participe de cette volonté de mieux appréhender le nouvel ensemble régional et le rôle spécifique qu’y joue chacun des territoires.
Cette réflexion a été menée en 2018 dans le cadre d’une collaboration de recherche avec Nadine Cattan, géographe, spécialiste des villes et des réseaux urbains en Europe et directrice de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Elle s’appuie sur les travaux qu’elle a menés sur l’analyse du fonctionnement interactif des espaces métropolitains et sur la façon dont la mobilité et les échanges modifient les rapports des sociétés à l’espace.
Il s’agit ici d’offrir une nouvelle représentation spatiale basée sur les dynamiques à l’œuvre entre les territoires - flux, réseaux et interconnexions - plus que sur un état des lieux des « stocks » par nature statique, des territoires dans leurs périmètres administratifs. La région, faite de systèmes urbains multipolaires, remarquablement située et globalement bien connectée aux grands centres de ressources européens, se doit d’en bénéficier à plein. Est proposée ici une lecture dynamique contribuant à l’identification des enjeux de coopération entre territoires, non seulement au sein du territoire régional, mais également en lien avec l’Île-de-France et la Belgique.

Fermer

Cookie

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.